Objet d’étude 2 : Les philosophes des lumières et le combat contre l’injustice.

CCU :: Archives :: Cours :: Fançais :: Première

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Objet d’étude 2 : Les philosophes des lumières et le combat contre l’injustice.

Message  Admin le Mar 16 Avr - 12:30

Objet d’étude 2 : Les philosophes des lumières et le combat contre l’injustice.
Séquence 1 : Dénoncer l’injustice au 18ème siècle.
Séance 1 : Dénoncer face au pouvoir royal. P80 et 81.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Num%C3%A9ration_romaine
Nombre romain.
1) Le contexte historique.
La France est dirigée par un roi et ce roi possède tous les pouvoirs. On parle de monarchie absolue. Le roi est le représentant de dieu sur terre. On est dans le contexte pré-révolutionnaire (1789).
2) Retrouver les arguments qui décrivent le pouvoir royal dans le T1 :
-Le Roi est riche car ses sujets sont plus « vaniteux » et donc ils paient plus.
- Il fait la guerre quand il le veut même pour des questions d’honneur.
- Le roi influence ses sujets. Il les « endoctrinent ».
- Manipulation des monnaies.
- Roi a le pouvoir de guérir les écrouelles.
3) En quoi ces écrits peuvent ils gêner le roi de France ?
Le risque est que les sujets peuvent ouvrir les yeux et refusent l’autorité du Roi car les écrits contestent sa légitimité.
4) Explicitez les deux approches différentes dans les deux textes pour critiquer le Roi.
T1 : critique directe qui expose des éléments pratiques (guerre / écrouelles / argent, etc). Description de la situation.
T2 : critique indirecte qui expose des éléments théoriques (séparation des pouvoirs : législatif, judiciaire, exécutif). Réflexion théorique autour de l’idée de séparation des pouvoirs.













Séance 2 : Face à l’organisation de la société.
P 84 et 85.
1) Présentez le corpus et dites en quoi les documents se ressemblent et se différencient :
Le corpus est un ensemble documentaire composé de deux textes du 18ème siècle. Le texte 1 est un extrait de théâtre de Jacques le Fataliste écrit par Diderot. Le texte 2 est un discours de Rousseau. Les deux textes parlent des inégalités ou de l’égalité entre les hommes.
2) Quelle est la relation entre Jacques et Le maître ?
Jacques et Le maître avaient une relation d’égal à égal qui contentait tout le monde. Le Maître décide de retrouver son rang et souhaite que Jacques redevienne son valet. Jacques refuse.
3) Explicitez la thèse défendue par Rousseau.
Rousseau explique que le droit de propriété est à l’origine des inégalités car il a créé des riches et des pauvres. Il termine même par dire qu’au départ tout était commun et que donc les hommes étaient égaux.








Séance 3 : Etude de la langue : p 86 et 87.
Exercices 2 et 3.

Exercice 2 p 87 :
1) La liberté ou l’espoir ou nature ou grands espaces: fleuve, prairie, coteaux, fleurs, oiseaux.
La prison : gris, judas, serrures, gardiens, muraille,…
2) Le juge est injuste car il souhaite libérer les prisonniers qui ont sans doute un crime sur la conscience alors qu’il dévalorise les gardiens qui font honnêtement leur travail.
Par contre, les propos du juge sont justes car il valorise ceux qui rêvent encore.
3) Pour l’auteur, la prison n’est pas utile car les gardiens suffisent à peupler les prisons. La prison n’apporte rien aux prisonniers.
Exercice 3 p 87 :
A)
Abusif : aller trop loin.
Arbitraire : non fondé, unilatérale, injuste, inverse d’une décision arbitrée.
Illégitime : inverse de légitime, quelque chose de non reconnue, enfant illégitime = enfant hors mariage dans le cadre d’une relation secrète.
Immérité : non mérité
Indu : quelque chose qu’on reçoit sans le mériter, qui n’était pas dûe.
Inégalitaire : pas égal, inégal.
Infondé : non fondé
Inique : impossible, stupide.
Injuste, injustifié :
Léonin : qui ressemble à un lion, pour un trésor ou un plat = qui se réserve la plus grosse part, la part du lion.
Partial : Qui prend partie.
Partisan : qui milite pour une partie.
Avoir deux poids et deux mesures : être injuste.
Le bon plaisir : obligation de faire quelque chose pour faire plaisir à quelqu’un d’important.
Le fait du prince : résultat de l’action d’un important.
Se tailler la part du lion : avoir la plus grosse part.
Les gros larrons font pendre les petits : ceux qui ont fait le plus laissent ceux qui en ont fait le moins se faire attraper.
Le pot de fer contre le pot de terre : le plus fort contre le plus faible qui perd toujours.
Le gibet n’est fait que pour les malheureux : on ne pend que ceux qui n’ont pas les moyens de se défendre.


Admin
Admin

Messages : 147
Date d'inscription : 17/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://ccu57240.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

CCU :: Archives :: Cours :: Fançais :: Première

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum